30 septembre 2010

Conférence-spectacle : le son de lecture ou comment interpréter un texte.

Les Livreurs, lecteurs sonores, Bernard et Juliette ont débuté la journée de jeudi par une conférence-spectacle originale. Ils se proposent de faire écouter la musique des livres. La mise en lecture est soignée. Ils sont deux interprètes sur scène, nous sommes cent-soixante-dix auditeurs dans la salle. Objectif principal : comprendre les rouages de la lecture à haute voix.

DSCF6419

Voici quelques clefs de Bernard et Juliette : 
- Le lecteur "s'accorde comme une guitare" pour jouer la partition qu'est le texte. Mais encore faut-il le sélectionner : tous les textes ne se lisent pas à voix haute. Il suffit d'une mauvaise liaison, d'un vocabulaire anachronique pour perdre le fil ou faire rire votre auditoire à vos dépens.

 

- Par le biais de lectures ratées volontairement ou interprétées avec justesse, nos deux Livreurs nous dévoilent les secrets pour capter l'auditoire. "Émotion. Respiration. Parole." Avant de lire une phrase emplie de colère, laissez l'émotion vous envahir. Vous êtes énervés, très bien ! Ins-pi-rez. Vous êtes prêts, lisez.

 

Si la lecture est réussie, le public, comme nous ce matin, sera envahi par l'émotion du texte. Le texte vit par la voix. Le son véhicule des images différentes pour chacun.

 

L'intervention s'est achevée par un échange entre les Livreurs et le public portant entre autres sur les différences entre comédien et lecteur sonore. "Je n'ai pas joué, j'ai interprété un texte : je ne suis pas devenu quelqu'un d'autre, a conclu Bernard, le souci du lecteur sonore est de s'effacer derrière un texte."

Fanny, Florentine, Mathilde

LP Medit

Posté par festimalles2010 à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Conférence-spectacle : le son de lecture ou comment interpréter un texte.

Nouveau commentaire